Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

confemen 4419Le mercredi 11 novembre, une réunion de travail s’est tenue au siège de la CONFEMEN, Dakar, Sénégal, à la suite des ateliers de formation aux e-jumelages éducatifs d’Apréli@, du 3 au 7 novembre. Ces ateliers étaient placés sous le haut patronage de madame le Ministre Kandia Camara, présidente en exercice de la CONFEMEN.

Cette réunion, présidée par le Secrétaire exécutif de la CONFEMEN, Jacques Ki Boureïma, a rassemblé, pour la CONFEMEN, Fatimata Ba Diallo et Carole Garceau, conseillères en Politiques Educatives, Ndiaga Mahip Diop, responsable informatique ; pour Apréli@, Geneviève Puiségur-Pouchin, présidente, Alexis Dieth, administrateur, Pierre Puiségur, responsable informatique,Youssou Diop, conseiller Sénégal, et, pour Qelasy, Jean-Martial Doua, responsable déploiement et service client.

confemen 4428Pendant plus d’une heure, les participants ont fait le point sur les collaborations menées depuis 2011, à l’occasion de l’atelier de lancement des e-jumelages, placé sous le haut-patronage du ministre de l’éducation du Sénégal, monsieur Kalidou Diallo*. A la suite de cet atelier, un groupe de travail Apréli@/ CONFEMEN avait été créé afin de soutenir la phase-pilote de mise en œuvre d’e-jumelages et leur mise en partage lors de réunions internationales, telles que la triennale ADEA de l’Éducation et de la Formation ( 2012, Ouagadougou, Burkina Faso), la Conférence e-learning Africa (2012, à Cotonou, au Bénin et en 2014, à Kampala, en Ouganda), la conférence DETA (Distance Education and Teacher Education in Africa, 2013, à Nairobi, au Kenya), le Congrès mondial UNESCO sur les REL et la 2ème édition de la Semaine de l'Apprentissage nomade de l'UNESCO. Les jumelages d’Apréli@, également disponibles en anglais depuis 2013, ont en effet été distingués par l’UNESCO parmi les meilleures pratiques sur les REL au niveau mondial.
En 2013, la CONFEMEN avait présenté la candidature d'Apréli@ au
prix UNESCO-Hamdan, récompensant des pratiques et des performances exemplaires pour améliorer l'efficacité des enseignants.

confemen 4434Pour faciliter la réussite de cette nouvelle étape de développement des e-jumelages, qui voit le lancement du 1er réseau ouest-africain d’écoles innovantes reliées par les e-jumelages d’Apréli@, les participants ont réfléchi aux évolutions du comité technique en vue d’apporter rapidement des résultats concrets et convaincants, qui pourraient être mis en partage lors de la prochaine réunion ministérielle, prévue en 2016, au Gabon. Cette importante réunion serait ainsi l’occasion de mettre en avant une réponse éducative apportée par l’Afrique, qui met en synergie l’innovation pédagogique et l’innovation technologique africaines.

Les participants ont souhaité que la Côte d’Ivoire joue un rôle de 1er plan au sein du comité technique dans cette étape nouvelle, sous la houlette de madame le Ministre Kandia Camara, qui conduit le programme ivoirien e-éducation au niveau de l’enseignement scolaire.

confemen 4425Apréli@ a en effet à cœur de développer des e-jumelages entre classes ivoiriennes de différentes régions (Nord et Sud, Ouest et Est, classes urbaines-classes rurales), afin de contribuer à la reconstruction du sentiment national, à l’esprit de partage et de solidarité, le respect de soi et d’autrui, mais aussi entre classes ivoiriennes et classes africaines et d'autres régions du monde. C’est pourquoi elle s’est rapprochée de la jeune entreprise ivoirienne innovante Qelasy, qui a conçu et produit la 1ère tablette éducative africaine, et commencé à nouer de 1ères collaborations opérationnelles fort prometteuses. Tout au long des récents ateliers de formation aux e-jumelages, les formateurs et les participants ont pris toute la mesure de la valeur ajoutée par la tablette pour les formations elles-mêmes, ainsi que pour la réalisation des activités d'e-jumelages avec les classes et le soutien au développement de pédagogies actives.
Monsieur le secrétaire général va s’adresser dans ce sens à madame la ministre Kandia Camara. Il a également évoqué la possibilité d’inscrire au prochain PASEC (2016 à 2018) l’évaluation des impacts des e-jumelages sur les apprentissages.

A l’issue de la réunion, Apréli@ et Qelasy ont procédé à la remise de tablettes à Mahip Diop, qui avait activement participé aux ateliers, ainsi qu’à Jacques Ki BoureÏma.

*confemen 4437Nous nous réjouissons d’avoir retrouvé à cette occasion le ministre Kalidou Diallo, qui, outre ses activités d’enseignement à l’université Cheikh Anta Diop, s’attache désormais à développer les activités d’Adequet/Afrique (Association d’Appui au Développement et à la Qualité de l’Education pour tous en Afrique) dont il est le président. (photo ci-contre, 2ème à gauche)