Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

Faculté des Sciences et Technologies de l’Éducation et de la Formation, Dakar, Sénégal.

Fastef 4398Organisée et coordonnée par Youssou Diop, conseiller Sénégal d’Apréli@, cette rencontre s’est tenue le mardi 10 novembre, dans le bureau du Doyen, Monsieur Mamadi Biaye, qui présidait les échanges. La délégation d’Apréli@ était conduite par sa présidente, Geneviève Puiségur-Pouchin, accompagnée du Dr Alexis Dieth, administrateur, tandis que Jean-Martial Doua, responsable déploiement et service client, représentait la société ivoirienne Qelasy, inventeur de la 1ère tablette éducative africaine.


Les échanges se sont déroulés dans une atmosphère très conviviale, la FASTEF étant en effet partenaire de longue date des activités d’Apréli@, notamment par l’entremise de Youssou Diop, qui y a enseigné les TICE, de Mangary Ka, coordonnateur pédagogique e-jumelages Sénégal dans la phase de démarrage, chef du département Mathématiques de la FASTEF, et Alioune Moustapha Diouf, professeur, IGEN TICE et conseiller d’Apréli@ pour l’intégration des TICs dans les systèmes éducatifs africains. L’appui de la FASTEF avait été décisif lors du lancement des e-jumelages, en 2011, à l’occasion d’un atelier international organisé dans les locaux de la FASTEF, qui avait apporté un appui technique, logistique et intellectuel de 1er plan.

Les participants ont identifié de pistes potentielles de collaborations concrètes, telles que la mise en place d’un e-jumelage avec une structure homologue dans la sous-région, la formation des formateurs au modèle et aux pédagogies actives et collaboratives des e-jumelages, mais aussi aux usages de la tablette Qelasy facilitant l’atteinte des objectifs pédagogiques de divers programmes dans lesquels est engagée la FASTEF, tels que la formation et le suivi-accompagnement à distance des enseignants en formation initiale. Depuis 2008, les enseignants sénégalais du moyen-secondaire sont en effet formés par une plate-forme Moodle, hébergée par le Centre de calcul de l’Université Cheikh Anta Diop. Il a aussi été question de réfléchir à la manière dont la tablette pourrait héberger les ressources disciplinaires produites par la FASTEF pour toutes les disciplines du Moyen secondaire.
A l’issue de la rencontre, Jean-Martial Doua a remis à monsieur le Doyen une tablette équipée des ressources e-jumelages d’Apréli@ et de ressources TESSA, avec qui Apréli@ mène des collaborations opérationnelles très étroites.

Fastef 4451Une seconde réunion a eu lieu le samedi, avec Mangary Ka, chef du département de mathématiques, afin de réfléchir à un e-jumelages entre un groupe d’élèves-professeurs avec un groupe homologue d’un autre pays africain. Une tablette Qelasy a également été offerte au département de Mathématiques dans cet objectif.