Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

Le mercredi 11 janvier, nous avons organisé à l’école Montfleury de Corenc une réunion d’information, réunissant enseignants, responsables et élus municipaux des villes-pilotes concernées par  la phase-test des e-jumelages éducatifs d’Apréli@*.

 

Cette réunion a été  suivie d’un atelier de formation des équipes-pionnières.

Lors de la 1ère partie de l'atelier, la présidente a rappelé le long travail de construction, de plaidoyer et de mobilisation de toutes les parties prenantes, effectué depuis 2007, à partir du Sénégal, qui a permis une reconnaissance internationale d'Apréli@ et de ses activités.
Elle a souligné l'envergure internationale des e-jumelages et la richesse des partenariats féconds de haut niveau noués à cette occasion (dont CONFEMEN et TESSA). Elle a montré l'importance de la réussite de cette phase-test pour établir le modèle définitif des e-jumelages, qui sera mis en partage lors de la Triennale 2012 de l'ADEA, en tant qu'initiative africaine mise à disposition de la Francophonie.
Elle est revenue sur le modèle pédagogique des e-jumelages, l'utilisation des ressources produites et la stratégie de co-création par les classes partenaires.
Les échanges qui ont suivi la présentation ont permis de préciser un certains nombre de points, et ont été l'occasion d'un partage d'expérience entre les enseignants, ainsi que d'une 1ère évaluation des activités entreprises.

Lors de la 2nde partie de l'atelier, le webmestre d'Apréli@ a présenté les outils permettant l'accès aux ressources, la production de la partage de ressources (Sites d'Apréli@, dont wiki, dropbox etc...) et détaillé leur utilisation.

L’atelier a permis aux participants de mesurer les dimensions et l’impact de cette initiative innovante qui vise à créer un modèle d’usages pédagogiques des TIC appuyés sur le partage, la solidarité et la co-construction entre classes partenaires distantes, du Sud et du Nord ;  les participants ont unanimement souligné et apprécié la richesse, le dynamisme, la productivité et la convivialité des  échanges.
L’atelier a également permis  un 1er bilan du démarrage des activités et la constitution d’une équipe locale réunissant tous les enseignants isérois engagés dans cette phase, ainsi que les personnes-ressources assurant le suivi-accompagnement.  


Nous adressons nos plus chaleureux remerciements à la ville de Montbonnot-saint Martin,et au Rotary Club Grenoble Bastille pour leur appui technique et financier qui a solidement contribué à la réussite de cette réunion.

La journée de jeudi  a été l’occasion de rencontres et d’échanges aussi chaleureux que productifs avec les élus et des partenaires de la société civile ; ils ont permis de dessiner les pistes concrètes de collaboration qui , outre la réussite de cette-phase-test, permettent d’envisager le déploiement prévu en 2012-2013 à Madagascar et en Côte d’Ivoire.

*Les premiers résultats seront mis en partage lors de la triennale ADEA de l’Education et de la Formation, en février 2012, à Ouagadougou, puis à la prochaine conférence e-Learning Africa (mai 2012, Cotonou, Bénin).

Dans cet objectif, un comité technique Apréli@/CONFEMEN a été constitué en juin 2011 ; il veille a à ce que les résultats de la phase-pilote contribuent de façon efficiente aux réflexions de la triennale, en tant qu’initiative africaine visant à définir et implémenter un usage des TICE adapté aux besoins éducationnels africains.

L'année 2012-2013 sera une phase d’expansion du projet, impliquant un plus grand nombre d'établissements scolaires et de pays, en ciblant prioritairement Madagascar et la Côte d’Ivoire.
Les e-jumelages ont été lancés lors d’un atelier international tenu à Dakar en avril 2011 à la FASTEF (Faculté des Sciences et Technologies de l’Education et de la Formation, ex-ENS).
Placé sous le patronage du Président en exercice de la CONFEMEN, cet atelier a réuni des enseignants, des formateurs d’enseignants, des chercheurs en éducation, des responsables pédagogiques et administratifs, des élus locaux, des représentants des parents d’élèves, des comités de gestion des écoles, des partenaires nationaux et internationaux.
Ensemble, ils ont co-élaboré le modèle pédagogique des e-jumelages et produit les 1ères ressources et réfléchi sur un ensemble de questions relatives au pilotage du projet, ce qui leur a permis de concevoir les outils et méthodes appropriés de collaboration, de suivi accompagnement, de formation et d’évaluation, ainsi qu’une stratégie d’appropriation des TIC.