Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

thumb 1848Source: CRIFPE
La lutte contre le décrochage scolaire est devenue une priorité internationale tant dans les pays du nord que du sud. Les pays manifestent tous une volonté d’améliorer la réussite éducative de leur population, d’une part, pour améliorer la qualité de vie des citoyens, et, d’autre part, pour des raisons économiques notamment pour lutter contre la pauvreté. Il n’est pas facile de comparer les statistiques entre pays car la mesure varie en fonction des régions. Selon les statistiques actuelles, la moyenne des élèves qui quittent l’école sans diplôme dans les pays européens est d’environ 13,5%. Dans les pays du Sud, 26% d’enfants ont été scolarisés mais n’ont pas terminé leur cursus ; 16,6 années d’études en moyenne sont requises dans les pays développés contre 12,3 en Asie de l’Est, 11,2 dans les États Arabes et 9,3 en Afrique subsaharienne. Le principal objectif de ce rapport d’étude présenté à la 57e session ministérielle de la CONFEMEN, est d’identifier les pratiques probantes, à partir de la littérature scientifique, qui vont permettre aux pays francophones de lutter efficacement contre l’échec et le décrochage scolaires.
Le rapport