Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

thumb 1862 Apréli@ félicite chaleureusement Aliou Sow, fondateur et directeur général de la maison guinéenne d'édition Ganndal, qui a  reçu le grand prix du meilleur éditeur africain pour les livres de jeunes lors de la récente Foire Internationale du Livre (Bologne, Italie, avril 2017).


Spécialisée dans la littérature de jeunesse, les manuels scolaires, la littérature générale et les publications en langues nationales, Ganndal est membre fondateur de plusieurs regroupements d’éditeurs dont le Réseau des éditeurs africains (APNET), l’association Afrilivres, l’Alliance internationale des éditeurs indépendants (AEI) et le Groupe d’action pour la promotion de l’édition en langues africaines (GRAPELA). Expert international en éducation et en édition scolaire, Aliou Sow coordonne le Groupe de travail de l’ADEA sur les livres et le matériel éducatif (GTLME) et collabore continument et efficacement avec Apréli@ sur les RELs africaines. Sa riche contribution à l'atelier de lancement des e-jumelages éducatifs d'Apréli@ (Dakar, avril 2011), avait été particulièrment appréciée.

Voir l'article d'ActuaLitté Éditions Ganndal : se battre pour faire exister le livre en Guinée

Exrait : "En cette année 2017 marquée du sceau de l’évènement « Conakry, capitale mondiale du livre » en Guinée, outre la participation prévue à diverses rencontres du livre à l’étranger, les éditions Ganndal se positionnent sur plusieurs activités de visibilité à l’échelon national et sous régional, dont :

- la relance du Salon international du livre de jeunesse de Conakry prévu fin novembre 2017 avec la participation de plusieurs éditeurs de la sous-région ouest-africaine ;
- l’organisation d’un Salon de l’écrit et du livre en langues africaines (SAELLA) en partenariat avec l’Alliance internationale des éditeurs indépendants, le groupe de travail sur les livres de l’ADEA, des ONG nationales et d’autres structures intéressées par la question du développement du livre et de la lecture dans les langues africaines ;
- l’organisation d’un atelier de formation au livre numérique pour une douzaine d’éditeurs africains francophones en novembre à Conakry, en partenariat avec l’Alliance internationale des éditeurs indépendants et l’Organisation internationale de la Francophonie ;
- l’organisation d’un Colloque sur la problématique du livre de jeunesse en Guinée en partenariat avec l’Association nationale des écrivains de livres de jeunesse de Guinée ;
encadrer et accompagner techniquement la formulation d’une politique nationale du livre pour la Guinée."

Voir également L'ADEA félicite son membre, Aliou Sow, nommé le meilleur éditeur africain des livres pour les jeunes