Il faut tout un monde pour éduquer le citoyen du village planétaire

Kra N'GUESSAN vous invite à la signature de son livre : Il y a du jeu dans l'Art le samedi 21 décembre 2013 à 17h à Libre Ère 111, bd Ménilmontant, Paris, entouré des écrivains : Kwamé N'goran Mahamoud M'saidié, Jean-Baptiste TIEMELE...


Le Goûter débutera en musique, (guitare), puis lecture, signature et collation... chaque auteur lira un court extrait de son livre devant le public. Tout ceci se passe autour d'un vers, entre deux verres, vers un désir d'ôter un peu d'austérité à la littérature, au cœur de La Librairie Libre Ère dans une convivialité avancée, une conversation aux allures de débat peut s'engager entre tous, sans cérémonie, sans manière, sans façon...

 

Sur l'auteur
L'auteur s'est assigné la mission de communiquer sa pratique au quotidien dans cet ouvrage. Artiste dans l'âme et préoccupé par le besoin de raconter son expérience acquise tout au long de son parcours, tantôt en situation d'apprenant, tantôt en qualité d'enseignant, il se fait le plaisir de nous conduire dans les méandres de son métier.
Doué d'une grande sensibilité, l'artiste se plaît à dire : « Partager, c'est vivre avec les autres. Composer avec son environnement, son entourage rend plus humble. On sait qu'on n'est pas seul, qu'on n'est pas le plus fort, qu'on n'est pas le plus instruit... mais aussi on réalise qu'on n'est pas le plus malheureux. Rien n'est acquis à l'avance, rien n'est éternel. La richesse de notre civilisation, c'est qu'elle sait se remettre en question et que des situations réputées désespérantes finissent par se convertir en des moments de vrai bonheur ».
Né en 1954 à Daoukro, au centre de la Côte d'Ivoire, N'GUESSAN KRA est un ancien élève du collège Saint Viateur de Bouaké auquel il est resté très attaché. Il milite au sein de plusieurs associations qui viennent en aide aux familles modestes ainsi qu'aux villages déshérités du centre et du nord de la Côte d'Ivoire et du Niger.
Issu d'une modeste famille de planteurs de café de Daoukro, il est très enraciné dans sa culture d'origine. Cependant, il est constamment habité par sa double culture d'africain vivant en France. Cela contribue à lui forger un regard différent sur l'environnement socioculturel.
Diplômé des écoles des Beaux Arts d'Abidjan et de Paris, il fait partie, dans les années quatre-vingt, des quatre artistes ayant contribué à vulgariser le mouvement Vohou-vohou, symbole de la vitalité de l'enracinement d'une nouvelle version de l'art africain en Côte d'Ivoire.
Il expose ses œuvres en Afrique, en Europe, en Asie ainsi que dans les Caraïbes.
Professeur d'Arts Plastiques au lycée moderne de Dabou, de Koumassi, avant de se voir confié, à l'École Normale Supérieure d'Abidjan, la mission de formateur dans les Activités d'Expression et de Création sur le cycle des futurs inspecteurs d'enseignement primaire et des professeurs des écoles d'instituteurs, il prend conscience de l'importance des jeux et des activités créatrices chez l'enfant.
Depuis 1992 il enseigne les Arts Plastiques au Campus Sainte Thérèse d'Ozoir La Ferrière, dans l'académie de Créteil, tout en animant des visites conférences au Musée National des Arts d'Afrique et d'Océanie. Dès la fermeture de ce Musée il est chargé du scénario de l'Atelier l'Autre Jouet au Musée du Quai Branly. Il animera cet atelier de 2006 à 2009.
Docteur en Arts et Sciences de l'Art, il est actuellement chargé de cours d'Anthropologie de l'Art à l'UFR d'Arts Plastiques à l'Université de Paris I.

Voir aussi : L'Art pour la Paix, UNESCO, février 2014